Ô! Mon maître

toi qui m'as choisi,

je te prie de me laisser la liberté.

Laisse loin de moi les cages,

car nous sommes comme le feu et l'eau,

celles-ci me laissent un goût amer.



Je te prie de ne jamais m'humilier,

car depuis ma naissance,

j'ai acquis une très grande fierté.

N'oublie jamais ma beauté.

Si tu en prends soin,

je marcherai avec fierté.



Je suis aussi un petit être très fidèle,

alors ne m'abandonne point,

et je saurai l'apprécier.

Je saurai aussi être redevable,

en partageant ton lit si douillet que j'aime tant.

Je t'en conjure sache m'aimer,

et je t'aimerai.

Car il existe en moi de réels sentiments,

de chaton qui grandira heureux près de toi.