Tous les changements de routine qui se produisent durant la période des fêtes peuvent rendre plusieurs chats très nerveux. Comment faire alors pour rendre ce temps de célébration agréable pour tous?

Un chat connaît son territoire par cœur. Si quelque chose change, il le saura. C’est la raison pour laquelle, chaque fois qu’on ajoute ou déplace quelque chose dans la maison, le chat ira le sentir et, très souvent, s’y frottera pour y déposer son odeur. C’est une façon pour lui d’y mettre une sorte d’étiquette, indiquant que « cet objet a été répertorié par moi et se trouve à cet endroit ». Donc, lorsque les choses changent de place, lorsque la routine de l’animal est bouleversée, il doit refaire son étiquetage au complet, ce qui peut être un peu énervant.


Dans la peau de minou


1re semaine de décembre :
« Mes propriétaires ont installé un arbre couvert d’objets brillants et de lumières dans le salon. Zut! Ça me fait beaucoup à inspecter et à étiqueter. Il faut également que je me réserve du temps pour voir si les objets scintillants dans l’arbre sont des jouets potentiels. Ouf! Que de changements »
2e semaine de décembre :
« Des boîtes sont apparues sous l’arbre alors que je venais juste de terminer l’inspection et l’étiquetage de cet environnement. Il faut que je recommence le travail! Note : il y a un paquet de fils qui pendouillent et des guirlandes très attrayantes un peu partout, mais chaque fois que je m’approche de l’arbre, on me crie après pour une raison que j’ignore. C’est déstabilisant, tout ça! »
3e semaine de décembre :
«Je ne sais pas ce qui se passe. Depuis deux jours, les enfants restent à la maison toute la journée. Mes propriétaires semblent avoir un horaire totalement différent de celui auquel je suis habitué. Je n’ai plus de routine. C’est plutôt stressant dans la maison présentement
.
Noël :
« Hier, un groupe de personnes riant et parlant très fort sont arrivées. Les enfants m’ont poursuivi toute la soirée. Peu importe où je me cachais, ils semblaient toujours pouvoir me trouver. Aujourd’hui, c’est tout le contraire. Toute la famille est disparue en début d’après-midi, et je suis seul depuis. Où est ma routine tant aimée?
Une semaine après Noël :
« Chacun semble avoir repris sa routine. Je commençais à m’habituer à la nouvelle configuration des lieux quand, soudainement, mes propriétaires enlèvent l’arbre et changent les meubles de place à nouveau. J‘espère que c’est terminé, car je n’en peux plus, moi, de tous ces changements! »
Jour de l’an :
« Une routine semblait vouloir s’installer depuis quatre jours, mais au moment où je croyais pouvoir m’y accoutumer, voilà que le groupe d’invités d’il y a une semaine est réapparue! Assez… j’en peux plus de tout ce stress!


L’association positive, la clé du succès
Lorsque vous transformez l’environnement de votre chat durant le temps des fêtes, celui-ci associe ces changements à quelque chose de négatif. Si une chose est désagréable pour lui, il suffit de l’associer à quelque chose de plaisant pour la rendre plus tolérable. C’est ce que nous allons vous proposer de faire avec votre chat en utilisant la gâterie et le jeu.


Conseils pour aider un chat isolé
Certains chats supportent mal la présence d’un grand nombre de personnes et ne voudront que se cacher. Pourquoi ne pas simplement installer le vôtre dans une pièce où il ne sera pas dérangé, avec sa litière, son eau et sa nourriture? Profitez-en pour lui servir un festin, de façon à rendre l’expérience plus agréable. N’oubliez pas d’apposer une pancarte avertissant de ne pas entrer dans la pièce, car minou s’y trouve.


Conseils pour aider un chat craintif
Présenter de force un animal effrayé à ses invités est la meilleure façon de susciter une aversion envers ceux-ci. Si votre chat est du genre à se cacher au début, mais à sortir pour venir voir la visite, dites à vos invités de ne pas hésiter à lui donner des gâteries lorsqu’ils le voient. Minou pourrait vite comprendre l’équation, « visite = gâterie ».


La rencontre avec des enfants
Même si les enfants ne font pas de mal au chat, et même si celui-ci semble apprécier leur compagnie, ayez toujours quelqu’un pour superviser les interactions. De plus, assurez-vous que votre chat a un endroit sécuritaire et isolé pour aller se reposer, où les enfants n’ont absolument pas le droit d’entrer. Il suffit qu’un seul enfant le serre trop brusquement ou le bloque dans un coin, et l’association négative face aux visiteurs est faite à jamais.


Joyeux Noel!

Si vous appliquez ces conseils, vous vous retrouverez rapidement avec un chat qui associera le temps des fêtes avec des invités « distributeurs de caresses et de gâteries », et qui passera alors des moments aussi agréables que vous!