Le temps des fêtes peut en faire voir de toutes les couleurs aux propriétaires de chats. Voici quelques précautions à prendre lors de cet événement festif afin de vous éviter une visite-surprise au centre vétérinaire d’urgence.


L'arbre
Tout féerique qu’il soit, le sapin de Noël n’en reste pas moins une tentation dangereuse. En effet, il représente un danger potentiel pour les animaux de compagnie. Qu’il soit synthétique ou naturel, le sapin de Noël exercera à coup sûr un attrait particulier pour les animaux de la maison. Pour éviter qu’il ne s’écroule sur un chaton un peu trop entreprenant, il devrait être solidement ancré au sol et, si possible, attaché par son sommet au plafond à l’aide d’un fil de pêche.

À surveiller:
Si votre arbre est naturel, il reposera dans l’eau. Cette eau plutôt stagnante peut contenir des fertilisants et des bactéries qui pourraient causer des problèmes gastro-intestinaux en cas d’ingestion.
Les chats boivent partout où ils ne le devraient pas. Ils seront très attirés, par exemple, par l’eau dans laquelle trempe le pied d’un sapin naturel. Malheureusement, cette eau peut causer des diarrhées.

Solution: Installer un filet autour du pied du sapin pour en bloquer l’accès. Il est préférable de ne pas orner de guirlandes le bas de votre sapin de Noël. C’est une bonne idée d’attendre à la dernière minute pour mettre les choux sur vos cadeaux. Dès qu’ils seront déballés, vous pouvez ranger immédiatement le papier et les choux dans le bac à recyclage.


Les rubans, guirlandes et glaçons


Les glaçons étincelants et les petites guirlandes délicates ainsi que tous les fils ou petites cordes sont des objets dangereux pour les animaux. Une fois avalés, ils peuvent se tendre comme une corde de guitare tout au long des intestins et causer beaucoup de dégâts, voire le décès.

À surveiller:
Évitez d’utiliser des rubans décoratifs pour vos emballages-cadeaux. Une fois les paquets sous le sapin, ils seront facilement accessibles, attrayants et surtout dangereux pour vos animaux.


Les ornements
Les ornements utilisés pour décorer l’arbre sont à choisir avec discernement parce que, qu’on le veille ou non, ils finiront parfois au sol ou dans la gueule de votre animal. Quant aux chats, très joueurs, ils s’amuseront à dégommer d’un coup de pattes les boules de noël du sapin, qui éclateront sur le sol en mille éclats de verre. Il ne faut donc rien accrocher qui pourrait contenir des matériaux cassables ou toxiques : pas de verre, ni de plomb, ni d’objets qui peuvent blesser, couper ou perforer, comme les dangereux crochets de métal servant à suspendre les décorations.

Solution: Acheter des boules de plastique plutôt que des boules de verre. Cela vous permettra d’éviter toutes sortes de gâchis et de vous assurer que l’environnement autour du sapin demeure sécuritaire autant pour les animaux que pour les êtres humains.


Les lumières décoratives


Beaucoup de chatons grignotent tout ce qui leur tombe sous la dent. Le fil électrique « ragoûtant » qui courent le long des murs, qui sort du sapin ne fait pas exception à cette règle de base. Des animaux s’électrocutent chaque année en mâchouillant des fils éclectiques.

Solution: Placez les fils dans l’arbre à une hauteur plus élevée que la gueule de votre animal, faites-les disparaître en les recouvrant et, surtout, débranchez le tout quand vous n’êtes pas là pour surveiller.


Le mythe du poinsettia


Le poinsettia (Euphobia pulcherrima) est une plante de Noël qu’on cultive pour ses larges fleurs rouges. On a longtemps cru que le poinsettia était très toxique et qu’il pouvait même entraîner la mort. Mettons fin à ce mythe persistant, le poinsettia n’est pas une plante toxique ou mortelle, toutefois, son ingestion peut provoquer de petites nausées et des vomissements chez les animaux plus sensibles, car sa sève contient un latex légèrement irritant pour la bouche et l’estomac.

À surveille: D’autres plantes associées au temps des fêtes (gui et houx) sont à surveiller, puisque leur ingestion peut causer chez vos animaux des problèmes cardiovasculaires ou digestifs ainsi que des gastro-entérites.

Solution: Placer le poinsettia à un endroit inaccessible à votre animal, même en sachant que la plante n’est plus considérée comme étant très toxiques.