Il est fort complexe de définir le pelage des chats. En effet, il existe une gamme étendue de couleurs (plus d’une centaine) et de motifs. Voici donc les cinq grands groupes.


Les couleurs ombrées et fumées


La robe des chats ombrés est uniformément blanche, alors que l’extrémité des poils du dos et des flancs est de couleur foncée (ce qu’on appelle tipping, en anglais). Les couleurs ombrées les plus spectaculaires sont le chinchilla et l’argenté ombré (shaded silver), où la couleur de base est d’un blanc pur et l’extrémité des poils est noire, produisant un effet argenté. La différence entre ces deux couleurs réside dans la longueur de la pointe noire. On connait aussi le chinchilla doré et le chinchilla ombré doré (golden chinchilla et shaded golden chinchilla), dont la couleur de fond est plutôt crème. La différence entre le chinchilla doré et le chinchilla doré ombré réside aussi dans la longueur de la pointe foncée, qui est plus courte chez le premier et plus marquée chez le second. Ces couleurs vaporeuses sont encore relevées par de grands yeux verts, cernés d’une fine ligne noire au bord des paupières.

La robe des chats ombrés peut aussi se parer de marques tigrées ou tabby. Ce qui fait qu’elle devient de couleur tabby argenté (silver tabby), avec des marques jais noir ou tabby doré (golden tabby), ou avec des marques noires ou brun foncé. Tous les motifs de tabby sont possibles. Notez que pratiquement toutes les robes unies et multicolores peuvent être ombrées, comme le bleu chinchilla, le bleu ombré, etc.

Chez les chats au pelage fumé, contrairement à ceux dont le pelage est ombré, tous les poils (et pas seulement ceux du dos) sont garnis d’une bande de couleur plus foncée, la couleur sous le poil étant toujours blanche. Lorsqu’on le voit de loin, et jusqu'à ce qu’on écarte ses poils, le chat au pelage fumé semble être de couleur unis. La bande foncé peut être noire (noir fumé), bleu (bleu fumé), rouge (rouge fumé) ou crème (crème fumé), et même écaille de tortue ou bleu-crème (écaille fumé ou bleu-crème fumé).


Les chats unicolores


La robe d’un chat peut être unie. Les chats véritablement unicolores sont blancs, bleus (appelés incorrectement gris), noir, roux (appelés incorrectement orange), et crème (et non pas beige); la couleur crème, qui se compare à la couleur chamois, est légèrement teintée d’abricot. Enfin, il y a aussi les chats bruns (par exemple le burmese zibeline ou l’oriental à poil court marron).


Les chats aux extrémités colorées


Les couleurs du siamois sont bien connues : le corps est de couleur pâle et les extrémités ou « pointes) (museau, oreilles, pattes et queue) sont plus foncées, comme le seal point (corps ivoire et extrémités brun foncé), le bleu point (extrémités bleu-crème), le red point ou flame point (extrémités rousses), le cream point (extrémités rousses), le cream point (extrémités crème), le tabby point ou le lynx point (extrémités tabby), etc.




Les chats bicolores


Les chats dont la robe est à la fois blanche et d’une autre couleur (unie, tabby ou autre) sont dits bicolores, le blanc couvrant généralement le tiers de la robe. Sur la face, le blanc forme le plus souvent un « v » inversé et symétrique au-dessus du museau. Si un chat bicolore ne présente que quelques taches colorées sur le dos et les flancs, ainsi que sur la tête et la queue, on le désigne sous le nom de van, chez les chats bicolores ou les chats van peuvent se juxtaposer toutes les couleurs unies, la gamme complète de couleurs et de motifs tabby, l’écaille de tortue, le bleu-creme et le torby.


Les chats tigrés ou tabby


Les chats tigrés ou tabby ont un pelage portant des rayures, des taches, des marbrures ou des cercles de couleur foncé et contrastée sur un fond pâle. Tous les chats tabby présentent des rayures aux pattes, des anneaux sur la queue et une bande plus ou moins large sur le dos. Il en existe trois types : le tabby classique, dont les rayures, les bandes et les cercles sont disposés de façon symétrique de chaque coté du corps, le tabby rayé (makerel), dont les bandes foncées verticales rappellent le squelette d’un poisson, et le tabby tacheté, dont le pelage est constitué d’une série de taches foncées et bien rondes sur tout le corps, à l’exception de la tête, des pattes et de la queue. Les motifs tigrés peuvent garnir les robes d’une seule couleur telle que le brun, le bleu, le roux ou le crème, à l’exception du blanc et du noir.




Les chats multicolores


Les chats multicolores comportent deux couleurs (sauf le blanc), soit l’écaille de tortue (poils roux et noirs) et le bleu-crème (poils bleus et crème). Si la robe est tricolore, c’est-à-dire qu’elle comprend du blanc en plus du roux et du noir, la couleur est alors appelée calico. Si les poils sont crème et bleus (en plus du blanc), la couleur est dite calico dilué.

Le taby écaile est une couleur fort belle : la robe porte à la fois la couleur écaille de tortue ou bleu-crème et les rayures du tabby. Cette couleur est aussi appelée « torby » (combinaison des mots « tortoise shell » et « tabby ») ou encore « patched tabby ». La même combinaison se retrouve avec le bleu-crème.

Les chats de couleur calico sont presque toujours des femelles, et elles sont souvent appelées « chattes d’Espagne ». Bien que ce soit extrêmement rare, il arrive que les chats calico soient des mâles, mais ces derniers sont toujours stériles. On croit souvent que les chats roux ou crème sont toujours des mâles. Eh non, il existe des femelles rousses ou crème, mais il faut pour cela que leurs deux parents soient roux ou crème, ou porteurs de ces couleurs.














© Chatterie Jovisca