Il n’est pas toujours facile de déterminer qu’un chat boite. En effet, les chats préfèrent se cacher et éviter de se déplacer plutôt que d’utiliser une patte blessée.

Un chat qui boite ou qui sautille sur trois pattes doit être soigneusement examiné. Procédez avec délicatesse : même très docile, il pourrait vous griffer ou vous mordre si vous lui faites mal. Enveloppez-le dans une serviette épaisse en laissant ressortir la patte blessée.



Blessures et accidents

Examiner un chat qui boite
Touchez doucement le membre affecté en partant de l’endroit le moins douloureux. La patte est-elle anormalement chaude? Est-elle enflée ou anormalement molle? Les griffes sont-elles cassées? Y a-t-il des signes de blessure (poils emmêlés ou arrachés, sang)? Si oui, il se peut que votre chat se soit battu ou qu’il ait été victime d’un accident de la circulation.


Que faire?
Il peut arriver qu’après une courte période le chat cesse de boiter. Si ce n’est pas le cas, une visite chez le vétérinaire s’impose. Notez quelle patte est atteinte et observez la démarche de l’animal. En effet, il se peut qu’une fois dans la salle d’examen, il refuse de bouger par simple appréhension. Ne nourrissez pas votre chat avant la consultation : il est probable que le vétérinaire lui donne un sédatif ou l’anesthésie pour l’examiner ou pour lui faire une radiographie.






Les causes
Le plus souvent, une claudication subite est due soit à un accident de la circulation (voir: Les accidents de la circulation), soit à une chute importante, soit à une morsure infectée (voir : Les blessures dues aux bagarres).

Les blessures des coussinets sont rares. Mais une coupure peut saigner abondamment (voir : Urgence et premiers secours). Les coussinets peuvent être endommagés si le chat marche sur des surfaces accidentées ou s’il adore pratiquer l’escalade. Les éraflures se guérissent en baignant les pattes dans l’eau salée.

En revanche, les brûlures des coussinets sont relativement fréquentes, surtout si votre chat a l’habitude de sauter sur la cuisinière. Dans ce cas, passez immédiatement la ou les pattes de l’animal sous l’eau froide, puis consultez un vétérinaire. Enfin, un chat peut boiter à cause d’une fracture des griffes ou d’une infection à la base des griffes.


Maladie des os ou des articulations

Les chats sont moins sujets aux problèmes osseux et articulatoires que les chiens. Cependant, ils peuvent souffrir de certaines pathologies.

Source : Votre chat (John et Caroline Bower)








© Chatterie Jovisca