Vos deux minets organisent souvent des séances de toilettage mutuelles?
Bisous, séances de nettoyage, amour maternel… Que veulent donc dire ces fameux coups de langue?


Chez le chien comme chez le chat, le léchage remplit plusieurs fonctions. Ce comportement peut avoir différentes explications, selon le contexte où il se produit. Interpréter les coups de langue de son animal comme une marque d’affection (« il me donne un bisou ») est malheureusement une déduction trop restreinte, bien que tentante. Voyons donc quelles sont les autres interprétations possibles.


Séance de nettoyage


Une des premières fonctions du léchage est le nettoyage. Il permet, entre autres :

• À la mère de toiletter sa portée à la naissance ainsi que de stimuler ses bébés à faire leurs besoins.
• À un animal de nettoyer son pelage souillé ou une plaie.
• Aux chats de réguler leur température corporelle (par temps chaud, la salive laissée sur le poil contribue à maintenir une température normale).


Lécher pour communiquer


Les chats utilisent le léchage pour maintenir des liens affectifs avec leurs congénères, ou parfois même avec des individus d’autres espèces avec qui ils cohabitent (humains, chiens, etc.).

Calme et paix
Lécher peut aussi, dans certaines circonstances, être un comportement de déférence. Par exemple, dans un contexte tendu, donner des coups de langue peut permettre d’apaiser la situation et signifier « je ne suis pas une menace ». L’animal léché se tient alors généralement immobile, sans rendre la pareille, et accepte l’offre de paix de l’autre animal.

Un signe d’amour?
Sans savoir exactement ce qui se passe dans la tête de nos petites bêtes, nous pouvons toutefois affirmer que, pour nos animaux de compagnie, le léchage permet de créer (ou de maintenir) des liens entre les individus. En effet, on sait aujourd’hui que les chats et les chiens produisent, comme nous, de l’ocytocine – une hormone liée au sentiment d’attachement et d’amour entre une mère et son enfant, ou entre partenaires!

Si votre animal développe un comportement obsessionnel, cela peut exiger l’aide d’un professionnel. Celui-ci élaborera une thérapie comportementale, parfois en complément d’un traitement pharmacologique prescrit par votre vétérinaire. N’hésitez donc pas à consulter.



Lécher de façon compulsive : est-ce un problème?


Il arrive aussi que le léchage devienne obsessionnel. La première cause à éliminer? Un problème médical. C’est seulement lorsque votre vétérinaire aura confirmé la bonne santé de votre animal qu’il sera temps de penser à une de ces trois causes comportementales possibles.

1. Les animaux très excités qui lèchent leur maître de manière effrénée peuvent vivre des émotions extrêmes, difficiles à contrôler (excitation, anxiété, etc.) et pour lesquelles ils cherchent un exutoire.

2. Certains chiens ou chats qui se lèchent eux-mêmes (ou un objet de la maison) très longtemps peuvent y être poussés simplement car ce comportement est plaisant pour eux et leur apporte une stimulation mentale.

3. D’autres petits compagnons adoptent ce comportement obsessionnel car ils ont été ‘’renforcés positivement’’ par leur maître au tout début, sans même que celui-ci ne s’en rende compte. En effet, il est possible de récompenser un animal non seulement en le caressant, mais aussi en lui accordant de l’attention, ou pire, en le grondant, puisque cette intervention négative demeure tout de même de l’attention.



Source : Magazine animal









© Chatterie Jovisca