La stérilisation des chats de compagnie soulève plusieurs questions. Pour savoir ce qu’il en est exactement, nous avons consulté Geneviève Lessard, vétérinaire et professeure à la faculté de médecine vétérinaire de l’université de Montréal à Saint-Hyacinthe.





Selon Geneviève Lessard, un chat qui va à l’extérieur court des risques accrus s’il n’est pas stérilisé. Une chatte non opérée attirera les matous du voisinage et reviendra vite gestante à la maison. Si la gestation n’est pas désirée, ça posera un problème. De plus, même si minette reste à l’intérieur elle aura ses chaleurs, ce sera difficile pour elle et très fatigant pour les voisins. Durant cette période, la chatte « vocalise » beaucoup d’une manière très spéciale. C’est l’appel de la nature explique-t-elle. Savez-vous qu’une femelle qui n’est pas stérilisée et qui n’a pas de chaton est à risque pour le cancer des mamelles?


Un gros matou


Le mâle non stérilisé, quant à lui, aura tendance à se sauver et filera dès qu’il verra la porte s’entrouvrir. Il fera même des fugues de quelques jours et ira bien plus loin qu’on peut l’imaginer. Le risque est évidement qu’il se fasse renverser par une voiture, ce qui deviendra un souci de plus pour ses maîtres. Comme le matou cherche à s’accoupler avec une chatte en chaleur, il est prêt à couvrir une grande distance et, pour marquer son territoire, il aura tendance à uriner partout. Et l’urine d’un matou, ça sent très fort! Aussi, un mâle non stérilisé se battra avec les autres chats des alentours pour obtenir les faveurs de la femelle, c’est instinctif. « Durant les bagarres, des maladies peuvent se transmettre, indique la vétérinaire. Il existe aussi le sida chez les chats, dit-elle, il faut donc être très prudent. »


Être prévoyant


Geneviève Lessard recommande d’établir un budget qui prend en compte la stérilisation lorsqu’on adopte un animal. « On prévoit les coûts pour la nourriture et les soins de santé alors pourquoi ne pas réserver un montant pour la stérilisation? » « Il résulte des grossesses non désirées des chatons en bonne santé qui doivent être euthanasiés, souligne la vétérinaire Lessard. » Souvent, les chatons en surnombre finissent dans un refuge. Et si celui-ci est déjà à pleine capacité, ils sont automatiquement euthanasiés! » C’est la roue qui tourne sans fin.



Quand dois-je faire stériliser mon chat ?


En ce qui concerne l’âge de la stérilisation des petits félins, elle précise : « La stérilisation peut être effectuée à n’importe quel âge, mais il est préférable de le faire dans les six premiers mois de vie de l’animal afin d’éviter la possibilité de grossesse non désirée. »

Le plus sage serait de penser à ces euthanasies en série lorsqu’on accueille un chat errant ou qu’on accepte de prendre, plein de bonnes intentions, le petit chaton d’un ami ou d’un voisin. Il faut penser à long terme! Il ne faut surtout pas acheter un animal sur un coup de tête.


Surpopulation


Les refuges n’arrivent plus à faire face, tellement il y a de chats abandonnés. L’offre est nettement supérieure à la demande. Il faut y penser avant d’adopter un chat et se poser les bonnes questions.

Source: Magazine animal