La chatte est une mère admirable qui veille et prend soin des petits dès leur naissance. Vous-même jouerez un rôle important dans l'éducation des chatons. Si vous décidez de faire mener à votre chatte une carrière de reproductrice, vous connaîtrez le bonheur d'élever des chatons nouveaux-nés. Assurez-vous d'avoir trouvé un foyer pour chacun d'entre eux bien avant la naissance, car les semaines qui suivent passent très vite. Il arrive souvent que le propriétaire, tout à l'excitation des soins à apporter aux chatons, ne se préoccupe pas de leur avenir. Si vous n'êtes pas certain de pouvoir les faire adopter, il vaut mieux faire opérer votre chatte.



Le chaton et son développement

Si la naissance d’une portée de chatons est un phénomène qu’on ne se lasse pas de regarder, le développement sensoriel de chacun est sans doute encore plus fascinant à observer.

Des créatures fragiles
Les chatons naissent sourds et aveugles. Les oreilles commencent à percevoir quelques sons au bout d’une semaine. Ce n’est qu’entre la deuxième et la quatrième semaine que leur ouïe atteint son plein potentiel. Quand aux yeux, ils ne s’ouvrent que dans la deuxième semaine de leur vie. S’ils sont bleus au début, ils prennent leur couleur définitive lorsque le chaton a environ deux mois.

L'odorat
Même si l’odorat est le sens le moins développé du chat, c’est lui qui se manifeste en premier, et ce, dès les premières secondes de vie de minous. C’est grâce à cela que le chaton sent immédiatement le lait maternel et peut se diriger vers les mamelles. Il peut repérer sa mère dans un rayon de 50 cm.

Vers l’indépendance
Dès qu’ils atteignent l’âge de 15 jours, les chatons apprennent à se déplacer et, pendant la troisième semaine de leur vie, ils commencent à s’amuser avec leurs frères et sœurs. Attentions! C’est à ce moment-là que les premières petites dents apparaissent. Ils parviennent à mieux coordonner leurs mouvements, ce qui leur permet même de se gratter. À l’âge d’un mois, les chatons maîtrisent mieux leur sphincter et peuvent apprendre à utiliser la litière. Ils interagissent de plus en plus avec les humains et ronronnent déjà. À compter de la cinquième ou sixième semaine de leur vie, les chatons peuvent être initiés à la nourriture solide sous forme de pâté, le temps que toutes leurs dents soient bien soties. C’est à cet âge que leur mère a tendance à les repousser et à les sevrer. Il faut alors se rendre chez le vétérinaire pour le premier examen de santé, et l’administration des vaccins et vermifuges. Deux semaines plus tard, les chatons seront prêts à rejoindre leur future famille.





Les chatons élevés au biberon




Si la chatte ne peut, pour une raison ou pour une autre, nourrir elle-même ses chatons, il vous faudra assumer son rôle. La première semaine, les chatons doivent être nourris toutes les trois heures, jour et nuit, à l'aide d'une seringue ou d'un biberon stérilisé. Donnez à chacun l'équivalent d'une cuillerée à café (5ml) de lait spécial que vous trouverez chez votre vétérinaire. Augmentez régulièrement les proportions. Prenez garde à ce que les chatons ne boivent pas trop vite : ils pourraient s'étouffer. Après chaque repas, il est indispensable de masser le ventre de chaque chaton afin de stimuler ses fonctions digestives et éliminatrices. De même, il faut nettoyer leur derrière avec du coton hydrophile humide. La pièce où vous les gardez doit être maintenue à une température moyenne de 24 degrés. Une bouillotte dans un tissu doux leur procurera chaleur et réconfort : ils pourront se blottir contre elle.

Le meilleur lait:
Si c'est possible, tirez le lait de la mère pour en nourrir les chatons, car il contient le colostrum qui les immunise contre un certain nombre de bactéries. Dans le cas contraire, les chatons seront plus fragiles. Veillez donc à utiliser des instruments et des biberons stérilisés. D'autre part, n'oubliez pas de faire vacciner les chatons dès qu'ils atteignent huit semaines.

L'importance de la socialisation


La familiarisation avec l'entourage:
C'est entre deux et sept semaines que vous poserez les jalons de la socialisation des chatons. N'oubliez pas que cette phase est primordiale pour le développement du comportement et du caractère des chatons. Durant cette période, il est conseillé à toutes les personnes amenées à vivre avec les chatons de les caresser et de les prendre délicatement, plusieurs fois dans la journée pendant quelques minutes, afin de s'assurer qu'ils s'habituent à l'odeur de chacun. Ces gestes vont permettre à chaque chaton, en grandissant, de devenir sociable et amical. Il faut les toiletter doucement, surtout pour les races à poil long.


Jeux et éducation

À leur sixième semaine, les chatons chahutent, se promènent, jouent ensemble et s'amusent. Commencez à introduire des jouets et vérifiez que l'environnement est sans danger pour la santé des chatons car certains produits ménagers sont des poisons. C'est à cette étape de leur éducation qu'il faut les habituer à ne pas mordiller les coussins, à ne pas grimper aux rideaux ou encore monter sur vos meubles. Soyez attentif dès leur plus jeune âge à leur éducation car les chatons prennent vite de mauvaises habitudes qui, lorsqu'elles persistent à l'âge adulte, deviennent véritablement gênantes. Jouer avec les chatons permet d'établir une relation de confiance avec eux. Quand un chaton devient agressif ou surexcité, arrêtez-le et éloignez-le de vous pour qu'il comprenne que son comportement est anormal. S'il joue gentiment, pensez à le récompenser et à l'encourager. Vous pourrez aussi lui donner une petite friandise s'il répond à son nom. De même, prononcer un " non " clairement doit suffire à l'arrêter lorsqu'il s'apprête à voler de la nourriture sur la table ou encore s'il tente de lacérer l'étoffe ou le cuir de vos fauteuils.

Source : Votre chat (John et Caroline Bower)











© Chatterie Jovisca