La maternité est une étape importante de la vie de votre chatte. Aussi, devrez-vous être attentif, des premiers signes de la gestation jusqu'à la mise bas. Après la saillie, la chatte appelle encore le mâle durant quelques jours. Si, après une interruption, elle recommence à avoir ses chaleurs, c'est qu'elle n'a pas été fécondée. En cas de fécondation, les œufs s'implantent dans la paroi de l'utérus.


La gestation

Les premiers signes :
Environ trois semaines après l'accouplement, les tétons de la chatte grossissent et deviennent roses. Le vétérinaire pourra vous confirmer, par simple palpation de l'abdomen, la présence de minuscules fœtus entourés du liquide amniotique. La gestation de la chatte dure en moyenne 65 jours, c'est-à-dire 9 semaines. À partir de la sixième semaine, l'alimentation de la future mère doit être enrichie d'un supplément de calcium et de vitamines, que vous conseillera le vétérinaire.


La semaine qui précède :
La future mère commence à s'agiter et cherche à faire son nid. Ses préférences lui feront choisir un endroit obscur, tel une armoire ou un placard. Laissez-la faire et proposez-lui un carton vide que vous garnirez de linges propres. C'est là qu'elle s'installera jusqu'au jour de la mise bas. Quand la naissance approche, la chatte s'agite de plus en plus.


La mise bas


Ils sont mignons mes peites hein?


Le travail :
D’abord les contractions sont irrégulières, puis plus rapprochées; au bout de 15 minutes apparaît le premier chaton enfermé dans la poche amniotique, que la chatte déchire. Elle lèche le chaton pour stimuler sa respiration. Si la chatte ne déchire pas la poche elle-même (ce qui est rare), faites-le vous-même et nettoyez avec un mouchoir le mucus sur le nez et la bouche du chaton, jusqu’à ce qu’il miaule ou qu’il respire. De même, si la chatte ne coupe pas le cordon ombilical, nouez-le à l’aide d’un fil à 2 cm du corps du chaton, puis coupez-le du côté du placenta et non du côté du nouveau-né. Les autres chatons naissent à intervalle de 15 à 45 minutes, mais la mère s’accorde parfois une pause un peu plus longue pour reprendre des forces.

Après la mise bas :
La mère se consacre alors à lécher, nettoyer et nourrir ses petits. Préparez une place propre et laissez votre chatte savourer la présence de ses petits. Toutefois, un peu de lait ou quelques aliments pourront la réconforter. Durant la première semaine, lorsqu'elle se lèvera pou aller à sa litière, nettoyez sa couche.




Les complications possibles

  • L'avortement : des traces de sang ou de secrétions noirâtre signalent un avortement spontané,
    cas qui peut être fréquent chez la chatte atteinte de leucose.

  • La résorption du fœtus : il arrive que certains œufs fécondés cessent de se développer.
    Dans ce cas, il naîtra moins de chaton qu'une échographie précoce aura pu le suggérer.

  • L'inertie primaire : lorsqu’au soixante-cinquième jour de gestation, la chatte n'a toujours pas mis bas, il faut la faire examiner par un vétérinaire.

  • L'inertie secondaire : il arrive, lors d'une portée nombreuse, que la chatte soit tellement épuisée
    qu'elle cesse de fournir des efforts avant que tous les petits soient nés.
    Appelez le vétérinaire pour qu'il lui vienne en aide.



  • L'obstruction : si les efforts de la chatte sont toujours vains au bout d'une heure,
    faites intervenir le vétérinaire, car cela peut être dû à une présentation
    par le siège ou au bassin trop étroit de la mère; l'un comme l'autre peut nécessiter une césarienne.

  • Source : Votre chat (John et Caroline Bower)









    © Chatterie Jovisca